Le site des pâtisseries, chocolats et autres friandises "Made in Belgium"

Bruxelles

Secret gourmand

Secret gourmand

Des tartes salées et sucrées à déguster entre amis ou autour d’une table d’un bon restaurant. C’est ce que propose « Secret gourmand », un concept imaginé par trois jeunes passionnés en 2009. Le premier a fait ses classes chez Marcolini, le deuxième s’est formé dans des enseignes prestigieuses à travers le monde et le dernier, diplôme de management en poche, s’occupe de la logistique. C’est dans un grand atelier situé au centre de Bruxelles que cette joyeuse équipe confectionne des tartes de qualité à des prix défiant toute concurrence : 15 euros pour la grande tarte sucrée (8 personnes) et 9 euros pour la petite (4 personnes). A retrouver entre autre au rayon sucré : la tarte aux framboises, aux profiteroles, au riz, aux fruits de la passion, aux abricots et amandes ou encore le cheesecake spéculoos. Si les tartes de « Secret gourmand » sont proposées dans certains restaurants de la ville, il vous est possible de les déguster chez vous. Le petit « plus » qui fait la différence : les tartes sont emballées dans une jolie boîte en bois !

Plus d'infos...

Vandenhende

Vandenhende

Jeune artisan chocolatier, Kenny Vandenhende lance en 2007 un petit magasin à deux pas du carrefour de la chasse, quartier commerçant de la commune d’Etterbeek (Bruxelles). Cet ancien employé de « Passion chocolat » se donne une ligne directrice claire : proposer des produits aux goûts traditionnels et fabriqués de manière artisanale (tout est fabriqué dans l’atelier, à l’arrière de la boutique). En quelques années, la réputation de la chocolaterie Vandenhende s’est faite bien au-delà d’Etterbeek, grâce à ses fameux fondants au chocolat. Cette chocolaterie propose également une quarantaine de pralines différentes (dont une au caramel et aux pommes ou d’autres aux épices), mais également des orangettes, de la glace, de la pâte à tartiner ou des macarons. « Certains artisans essayent de faire du chocolat un produit de luxe. Moi, j’essaye surtout de faire des choses simples mais de qualité. Je préfère que les clients se déplacent pour le goût avant tout », précise Kenny Vandenhende.

Plus d'infos...

Papabubble

Papabubble

Si le concept de « Papabubble » étonnera certainement les petits, il ravira également les plus grands. Pas qu’un simple magasin de bonbons, cet endroit situé à deux pas de la Grand Place de Bruxelles est surtout un atelier de démonstration. A travers une vitre, vous aurez ainsi l’occasion d’admirer deux expertes manipuler des grands bouts de pâte aux multiples couleurs pour en faire des bonbons durs à sucer. Rouges, verts, mauves, en forme de ronds, de carrés ou de sucettes, ces friandises sont ensuite vendues dans la boutique même. C’est suite à une formation de trois mois que Silvana et Sophie ont lancé à Bruxelles « Papabubble » en janvier 2012. Après un bon bouche-à-oreille, les touristes comme les citadins se pressent pour admirer le savoir-faire de ces deux jeunes filles, en démonstration plusieurs fois par jour. A noter que ce concept n’est pas belge, mais a été initié en Espagne en 2004. Depuis, une dizaine de boutiques ont fleuri un peu partout dans le monde, dont à New-York, Tokyo, Moscou ou Amsterdam.

Plus d'infos...

Wittamer

Wittamer

S’il ne fallait citer qu’une seule boulangerie-pâtisserie à Bruxelles, ça serait évidemment Wittamer. Lorsqu’Henri Wittamer lance sa boutique en 1910 sur la place du Grand Sablon, il imaginait tout simplement en faire une bonne boulangerie de quartier. Fort d’un succès inattendu dans les environs, sa belle-fille Yvonne décide dans les années 50 de diversifier les activités en proposant également des tartes. La réputation de Wittamer se répand bien au-delà de Bruxelles, grâce à ses misérables, sa tarte au sucre, ses mokas, sa forêt noire, ses tartines russes et ses craquelins. En constante évolution, Myriam et Paul Wittamer, la troisième génération de la famille, lancent en 1985 une boutique destinée uniquement au chocolat, juste à côté de la pâtisserie. C’est tout simplement la première du genre sur la place du Sablon ! Avec aujourd’hui un salon de thé à l’étage et une carte de plats salés, Wittamer est un label de qualité convoité par de nombreux touristes. Un endroit chic, snob et malheureusement cher, même si la qualité est là.

Plus d'infos...

Boutique Delacre

Boutique Delacre

Ce n’est pas seulement pour les touristes que l’unique magasin Delacre au monde s’est installé près de la Grand-Place de Bruxelles, mais aussi parce que le fondateur Charles Delacre y tenait déjà dans les environs sa propre boutique en 1870 ! C’est dans un cadre assez moderne et chic que vous redécouvrirez la gamme de biscuits qui fait désormais la réputation de la marque belge : Biarritz, Délichoc, Marquisette,… Lancée en 2010, cette boutique ne se contente pas d’étaler les produits Delacre des grandes surfaces, mais propose surtout des biscuits originaux, confectionnés par un Maître Pâtissier à même le magasin ! Une formule sympa : choisissez une des célèbres boîtes en métal Delacre et faites votre « marché » entre les biscuits traditionnels de la marque ou un des vingt biscuits originaux fait maison (un nouveau biscuit est créé environ tous les deux mois). Une idée cadeau originale… Ou l’occasion de vous faire un petit plaisir !

Plus d'infos...

Merrily’s

Merrily’s

Si la dernière tendance en matière de sucreries, c’est très certainement les cupcakes, ce n’est pas pour autant que les enseignes du genre foisonnent à Bruxelles. On trouve évidemment Lilicup à Ixelles, mais aussi Merrily’s, une petite boutique lancée en 2009, située à deux pas du Parvis Saint-Gilles. Un peu plus décentrée et moins « fashion » que Lilicup, Merrily’s propose des cupcakes aux parfums savoureux et variés (vanille, tiramisu, pistache ou encore cannelle), le tout à un prix abordable (comptez environ 3 euros le cupcake). Plus que des cupcakes, c’est la pâtisserie anglo-saxonne en général qui est mise à l’honneur. Dans un décor à situer entre le magasin d’antiquités et la maison de poupée, vous dégusterez dans une ambiance apaisante des whoopies, cookies et cakes en tous genres. « Je réalise les pâtisseries tout seule, mais je suis aidée de quelques serveuses pour la salle. La clientèle se compose de gens du quartier, mais aussi de gourmands qui viennent de l’extérieur de la ville », détaille Ophélie, la responsable de Merrily’s.  

Plus d'infos...